baseline

Actualités

Actualités

Tout savoir sur la réforme santé

Que prennent en charge les complémentaires santé ?

  • Remboursent-elles la participation forfaitaire de 1 euro ?
    L'esprit même de cette participation, destinée à responsabiliser l'assuré, implique que cet euro reste à charge. Par conséquent, AG2R LA MONDIALE a choisi de ne pas rembourser cette participation.
  • Couvrent-elles les frais restant à charge si je respecte le parcours de soins ?
    Oui, si votre contrat est responsable et si les médecins ne pratiquent pas de dépassement d'honoraires.
  • Les complémentaires santé peuvent-elle rembourser les 10% non couverts par l'Assurance maladie pour les consultations hors parcours de soins ?
    Oui, mais dans ce cas, le contrat souscrit est non responsable et est assujetti à une taxe de 7%.
  • Et les dépassements d'honoraires ?
    Si vous respectez le parcours de soins, les dépassements d'honoraires pratiqués par les médecins du secteur 2 peuvent être pris en charge en partie ou en totalité par votre complémentaire, selon les garanties de votre contrat.
    En revanche, lorsque que vous ne suivez pas le parcours de soins, le médecin spécialiste du secteur 1 peut pratiquer également un dépassement d'honoraires. Dans le cadre du contrat responsable, ce dépassement ne peut pas être pris en charge par votre complémentaire santé. Pour les médecins du secteur 2, vous aurez également une partie des dépassements qui resteront à votre charge.
  • Les complémentaires santé assumeront-elles la franchise de 18 euros (qui sera prochainement mise en place) non remboursée par l'Assurance maladie pour les actes médicaux supérieurs à 91 euros ?
    Les complémentaires sont libres de rembourser cette franchise. AG2R LA MONDIALE a opté pour la prise en charge de ces 18 euros afin de maintenir au mieux les garanties de ses assurés.
  • Peuvent-elles prendre en charge les médicaments moins remboursés par l'Assurance maladie ?
    Oui, cette prise en charge est possible. C'est le cas d'AG2R LA MONDIALE, qui, à partir du 1er mars 2006, prend en charge les veinotoniques remboursés seulement à 15% par l'Assurance maladie.

Médecin traitant : ce qu'il faut savoir

  • Jusqu'à quand peut-on choisir son médecin traitant ?
    Il n'y a aucune limite dans le temps : il suffit de faire signer le formulaire d'inscription par le médecin de son choix à la prochaine consultation. Tous les assurés ont reçu ce formulaire ; il est disponible également dans les caisses d'Assurance maladie, ou sur le site www.ameli.fr . Cette démarche n'est pas obligatoire, mais conseillée : c'est le principe du parcours de soins coordonnés. A défaut du médecin traitant, les consultations sont moins bien remboursées par l'Assurance maladie.
  • Peut-on changer de médecin traitant ? Et comment ?
    Oui il est possible de changer de médecin traitant sans justification. Il faut simplement envoyer à sa caisse le formulaire signé par le nouveau médecin, cette déclaration annulant le choix précédent.
  • Le médecin traitant peut-il imposer le choix d'un spécialiste ?
    Non. Le médecin traitant oriente son patient vers le médecin spécialiste qui répond le mieux, selon lui, à un problème de santé particulier. Il peut en recommander un, mais chacun reste libre du choix de ce médecin spécialiste.
  • Que se passe-t-il lorsque le médecin traitant est absent ou lorsqu'on est en vacances ?
    Si le médecin traitant est absent, il faut consulter son remplaçant, ou à défaut s'adresser à un autre médecin. En vacances ou en déplacement, il est possible de choisir son médecin sans notion de parcours de soins coordonnés. Dans ce cadre, les consultations sont remboursées sans pénalité. En cas d'urgence, il est également possible de consulter hors du cadre du parcours de soins coordonnés sans pénalité de remboursement.
  • Comment savoir si le médecin consulté est conventionné ? Et dans quel secteur ?
    Pour savoir si un médecin est conventionné en secteur 1 ou en secteur 2, il suffit de poser la question au moment de la prise de rendez-vous. Cette information figure également dans la salle d'attente, avec les tarifs pratiqués ou sur le site de l'assurance maladie www.ameli.fr rubrique annuaires.